slide-commune-villemur-sur-tarn-communaute-de-commune-de-val-aigo

Villemur-sur-Tarn

Présentation

Située en Haute-Garonne à 34 kms au Nord-Est de Toulouse, cette commune bordée par la rivière Tarn est limitrophe avec les départements du Tarn et du Tarn-et-Garonne.
Commune de 5 758 habitants, le toponyme Villemur fait référence au XIème siècle au lieu où la ville est ancrée au départ, la Villa Muro (villa : habitat, la cité) + mur (entourée de murs et de fossés) face au Tarn.
Ses habitants sont les villemuriens et villemuriennes.

Mairie de Villemur-sur-Tarn :
Place Charles Ourgaut
31340 VILLEMUR SUR TARN
telephone  05 61 37 61 20
siteweb  contact@mairie-villemur-sur-tarn.fr

Visitez le site de Villemur-sur-Tarn : www.mairie-villemur-sur-tarn.fr

Un peu d’histoire…

Cette cité aux structures moyenâgeuses avec ses rues étroites et tortueuses, ses venelles, est enserrée entre la rivière et le coteau. De son passé prestigieux elle garde ses monuments historiques : la Tour de Défense, chef d’œuvre d’architecture militaire du XIIème siècle classé Monument Historique, les Greniers du Roy datant du XVIIème siècle et inscrits à l’Inventaire des Monuments Historiques et les admirables fresques du peintre toulousain Bénézet dans le chœur de l’Eglise Saint-Michel (XIXème siècle).
Dès 1035 est attestée l’existence du « castellum » de Villemur. Le site, favorable à la défense, n’est vulnérable que sur deux points : au sud le gué sur la rivière, au nord l’accès par la ligne du coteau. Face au gué on édifie alors une puissante tour et sur le coteau un château fort massif. L’édification de l’anneau de remparts rend la cité imprenable.

En 1585, la vicomté de Villemur reçoit Henri de Navarre, futur Henri IV.
En 1592, Scipion de Joyeuse chef des Ligueurs (catholiques fanatiques) de Toulouse fait le siège de Villemur. Une longue et terrible bataille oppose les habitants, aidés par les protestants montalbanais, aux forces royales. Cette bataille historique se termine par la déroute des catholiques.
Désargenté, Henri IV vend la vicomté à François de Bonne en 1596 qui sera plus tard le Duc de Lesdiguières. Par la suite, ce dernier fera construire une splendide demeure dont il ne subsiste aujourd’hui que les communs connus sous le nom des Greniers du Roy.
En 1621, Lesdiguières revend la vicomté à Louis XIII qui ordonne la démolition du château et des remparts en 1631. Seule la Tour de Défense sera épargnée. Par la suite, l’histoire de la ville sera souvent liée aux événements d’ordre national, notamment pendant la Révolution.
On ne peut passer sous silence l’épreuve terrible subie par la ville le 3 mars 1930 lorsque le Tarn, dans une crue subite et dévastatrice (18 m au-dessus de l’étiage), surprit les habitants endormis. Six victimes furent à déplorer et plus de 50 maisons s’effondrèrent.

Villemur actuelle est l’héritière des reconstructions (pont, Hôtel de ville, stade, aménagement des allées, maisons, etc). La ville comprend plusieurs hameaux : Magnanac, Sayrac, Le Terme, les Filhols, Sainte-Rafine, Entourettes et les Millets.

Lieux et monuments à découvrir :

– Tour de la Défense,
– Greniers du Roy,
– Eglise Saint Michel,
– Ancienne usine Brusson.

Le Maire actuel de Villemur-sur-Tarn est Jean-Marc DUMOULIN.