Notre patrimoine

Patrimoine bâti

Promenez-vous au coeur du territoire Val’Aïgo et laissez-vous surprendre par ses monuments historiques et son patrimoine vernaculaire très bien conservé.
Vous y découvrirez également des maisons à colombages typiques et peut-être traverserez-vous un des ponts suspendus qui enjambent le Tarn…

Patrimoine industriel

La vocation industrielle de la Communauté de Communes est très ancienne, la rivière fournissant l’énergie hydraulique nécessaire grâce à sa force motrice.
A Villemur, au pied de la Tour de Défense, le premier moulin est construit en 1325 par Pierre de la Voie, baron de Villemur. Si ces moulins servaient à moudre le grain, ils actionnaient aussi des foulons indispensables à l’industrie textile très florissante à Villemur au XVIIème siècle.
L’âge d’or des moulins va perdurer sous une forme nouvelle lors de la révolution industrielle. L’ère de l’industrie moderne s’ouvre à Villemur avec les frères Brusson. Ils décident de créer à l’endroit même du vieux moulin une usine de pâtes alimentaires. Le projet prend une dimension gigantesque : minoterie, scieries, imprimeries, etc.
En 1896, l’usine se dote de sa propre centrale électrique alimentant ainsi toute la ville en électricité, fait rarissime pour l’époque. Villemur devient alors le siège de l’une des principales entreprises agro-alimentaires françaises spécialisée dans la fabrication de pâtes alimentaires et de produits céréaliers de régime.
Vous pouvez apercevoir les bâtiments de l’ancienne usine sur la rive gauche du Tarn. La rivière fait partie intégrante de l’histoire et de la mémoire des habitants de la Communauté de Communes.
Après l’arrêt de la fabrication des pâtes alimentaires en 1972, Villemur n’a conservé que la fabrication du célèbre cheveu d’ange.
En 1941, la Société Générale d’Equipements délocalise à Villemur une partie de sa production d’appareillage électrique pour l’aéronautique et l’automobile.
En 1959, la SGE est rachetée par Labinal. La proximité de Toulouse, pôle aéronautique déjà important, favorise la montée en charge du câblage aéronautique.
En 2004, la société américaine Molex rachète la part automobile de Connecteur Cinch à Labinal.
En 2008, Molex annonce la décision de fermeture du site de Villemur-sur-Tarn.
En 2012, une nouvelle usine de production de câbles électriques Labinal, située dans la zone de Pechnauquié, a été inaugurée.