ordures-menageres

Les ordures ménagères

Depuis le 1er janvier 2013, la collecte des déchets a évolué pour être plus efficace et plus pratique : les ordures ménagères sont maintenant collectées séparément des emballages recyclables.
Pour les habitats collectifs (HLM, résidences…) ou certaines habitations inaccessibles par les camions benne, la collecte est effectuée sur un point de regroupement aussi proche que possible des habitations.
Les ordures ménagères résiduelles et assimilées ( ce qui reste après votre tri) doivent être exclusivement déposées dans les bacs roulants à couvercle marron.
Par mesure d’économie et pour encourager la réduction des déchets à la source, la Communauté de Communes ne distribue plus de sacs poubelles. Les emballages recyclables sont collectés dans des bacs roulants à couvercle jaune sur lesquels est collé un autocollant de rappel des règles de tri. Vous pouvez visualiser cet autocollant en cliquant ici.

Cette évolution incontournable de nos pratiques implique qu’un tri des ordures plus poussé soit effectué par chaque habitant de la Communauté de Communes.
On estime, au niveau national, que l’on pourrait faire diminuer facilement d’une centaine de kilos de déchets recyclables le poids de nos poubelles, le verre jeté à tort comptant à lui seul pour environ 20 kg! Si l’on considère les 390 kg de déchets ménagers produits par chaque français annuellement, cette marge de progression est considérable.

Quelques objectifs du Grenelle Environnement :

• Réduire les ordures ménagères et assimilés de 7 % sur 5 ans.

• 75 % des emballages ménagers recyclés en 2012.

• 35 % de recyclage en 2012 et 45 % en 2015, pour les déchets ménagers et assimilés.

• – 15 % de déchets enfouis ou incinérés en 2012.

Que deviennent les ordures non recyclables ou non revalorisables ?

Les déchets que vous n’avez pas pu trier, recycler et valoriser se retrouvent dans votre poubelle classique. Après ramassage, ils sont apportés dans des centres d’incinération des ordures ménagères car ils peuvent être encore utiles. Pour la Communauté de Communes Val Aïgo, les déchets sont acheminés à l’usine d’incinération ÉCONOTRE (UVE) de Bessières.

Brûler les déchets non recyclables permet d’en réduire le volume et de récupérer l’énergie. On peut ainsi chauffer des logements ou produire de l’électricité et donc économiser les combustibles traditionnels. Les usines d’incinération sont soumises à une réglementation visant à limiter les atteintes à l’environnement. Les fumées sont épurées afin d’éliminer les poussières, les gaz acides, les dioxines et les métaux lourds.

L’incinération génère des sous-produits qui sont à leur tour acheminés vers des filières de recyclage ou de traitement adaptées. Il s’agit de mâchefers, réutilisés par exemple en remblai de routes, et de métaux recyclés par les usines sidérurgiques. Les résidus d’épuration des fumées sont, quant à eux, stockés. (source : Guide ADEME « Réduire ses déchets et bien les jeter » )