verre-01

Le verre

Le verre n’est pas collecté à domicile. En effet, cette collecte réalisée par DECOSET est très spécifique. Vous devrez donc continuer à apporter vos bouteilles et bocaux en verre (vides et sans bouchon ni couvercle) à vos points de collectes habituels. Pour les habitants de Bessières, la collecte du verre à domicile est donc remplacé par ce système. Pour compenser ce petit changement d’habitudes et améliorer encore les performances de collecte du verre, il sera installé au moins 6 points de collecte de verre supplémentaires sur le territoire de la commune de Bessières.

Il est très important de respecter les consignes et, notamment, de ne pas mettre dans ces conteneurs le verre culinaire et la vaisselle « en verre » car ils ont une composition chimique différente du verre d’emballage qui rend impossible leur intégration au calcin utilisé dans les fours verriers. La « vaisselle transparente » est en fait réalisée à partir d’une céramique qui fond à une température beaucoup plus élevée que le verre d’une bouteille. C’est ce qu’on appelle un infusible. Si on ne parvient pas à l’enlever avant enfournage, on retrouve ces morceaux dans les objets finis, ce qui entraîne des défauts dans les emballages.

Le saviez-vous ?

Le verre est recyclable à 100 % et à l’infini !
Aujourd’hui, 7 bouteilles sur 10 sont recyclées.
L’objectif est d’arriver à recycler 8 bouteilles sur 10.
Pionnière en matière de développement durable, l’industrie française du verre s’est lancée dès 1974, dans une véritable politique de recyclage du verre. En 2010, le taux de recyclage s’élève à 70.8 %. L’objectif fixé par le Grenelle de l’environnement est de 75% en 2012.
Le verre peut être refondu à l’infini pour fabriquer de nouvelles bouteilles en verre, sans aucune perte de qualité, de transparence ou de matière.

Recycler le verre permet :

– D’économiser de l’énergie.
Une augmentation de 10% de verre recyclé en remplacement de matières premières vierges permet une économie d’énergie de 3%

– De limiter le rejet de CO2.
Une tonne de verre recyclé économise plus de 500 kg de CO2,
– De diminuer le prélèvement de ressources naturelles.
Pour chaque kg de calcin utilisé en remplacement de la matière première, on réalise une économie de 1,2 kg en matériaux vierges,
– D’optimiser la logistique  et donc de minimiser l’empreinte carbone liée au transport.
Le verre recyclé provient de collectes locales, proches des usines de production de verre,

– De valoriser au maximum les déchets verriers ménagers  en évitant la mise en décharge ou l’incinération.

Pour en savoir plus, visitez les sites www.verre-avenir.fr , www.ecoemballages.fr