emballages-recyclables-01

 Les emballages recyclables

Depuis le 1er janvier 2013, la collecte des déchets a évolué pour être plus efficace et plus pratique : les emballages recyclables sont collectés à domicile . Pour les habitats collectifs (HLM, résidences…) ou certaines habitations inaccessibles par les camions benne, la collecte est effectuée sur un point de regroupement aussi proche que possible des habitations. Ces déchets recyclables sont acheminés au centre de tri ÉCONOTRE à Bessières. Les emballages recyclables sont collectés dans des bacs roulants à couvercle jaune sur lesquels sont collés un rappel des règles de tri. Vous pouvez visualiser cet autocollant en cliquant ici.

Le saviez-vous ?

Chaque habitant produit en moyenne 390kg de déchets ménagers par an. C’est presque 2,5 fois plus qu’en 1960 !
Les emballages représentent 50% du volume de nos poubelles et 25% de leur poids.
Recycler les emballages permet de fabriquer de nouveaux produits ou d’autres emballages. Ainsi, on économise l’énergie et les ressources naturelles utilisées pour les fabriquer. Triés à la maison puis dans un centre de tri, les déchets sont ensuite dirigés vers les usines de recyclage.
Recycler c’est avant tout préserver des ressources naturelles non renouvelables et parfois produites et acheminées depuis l’autre bout du monde : Par exemple, si on recycle une tonne de canettes d’aluminium, on évite l’extraction de deux tonnes de bauxite. Recycler c’est aussi économiser de l’énergie : Ainsi refondre des canettes d’aluminium nécessite 95% d’énergie en moins que d’extraire ce métal à partir de minerai en première production. Quand on recycle une tonne de plastique, on économise 650 kg de pétrole brut.
Le recyclage limite également les émissions de gaz à effet de serre, donc le réchauffement climatique : En 2009, grâce au recyclage, nous avons évité l’émission de 1,87 millions de tonnes d’équivalent CO2. Cela représente l’équivalent de 800 000 voitures en moins sur les routes.

 

Que deviennent les emballages recyclables ?

 

recyclage-aluminium-val-aigo-villemur-sur-tarn

 

Acier(boîtes de conserve, canettes) : l’acier est transporté à l’aciérie où il est broyé, fondu puis étiré et transformé en bobines, en barres ou en fils. L’acier arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforment en nouveau produits.

Aluminium (canettes, aérosols) : l’aluminium est compacté en balles pour être transporté vers un centre d’affinage. On broie l’aluminium, puis on le passe au four pour être fondu. On peut alors le couler en lingots ou le transporter sous sa forme liquide. L’aluminium arrive ainsi chez les industries clientes qui le transforment en nouveau produit.

 

recyclage-carton-val-aigo-villemur-sur-tarnCarton (emballages et briques alimentaires) : le carton est transporté à la papèterie. Les fibres sont raffinées puis essorées, séchées et pressées. On obtient de la feuille de papier qu’on enroule en de grosses bobines. Une fois à  la cartonnerie, on décline ces feuilles de papier soit en nouveau produits, soit en emballage.

 

 

recyclage-verre-val-aigo-villemur-sur-tarn

Verre (bouteilles et bocaux) : le verre brut est broyé puis fondu à plus de 1500 degrés. Après cette opération, le verre peut prendre n’importe quelle forme, mais il est le plus souvent transformé en bouteilles. Les bouteilles recyclées sont remplies et conditionnées au centre d’embouteillage.

 

 

recyclage-plastique-val-aigo-villemur-sur-tarnPlastique (bouteilles et flacons uniquement, avec leur bouchon) : les plastiques sont compactés, puis transportés vers un centre de régénération. Ils sont broyés en paillettes et plongées dans l’eau. Les paillettes et les granulés sont ensuite envoyés au recycleur qui les transforme en nouveaux produits ou en emballages.